contact
- Construction,
quelque chose pour vous aussi ?

Nos conseillers régionaux se feront un plaisir de vous aider. Posez votre question ici !

Ouvrier/ère de voirie

En tant qu’ouvrier/ère de voirie, vous participez à la rénovation et l’amélioration de l’espace public destiné à toutes les formes de mobilité : trottoirs, piétonniers, pistes cyclables, rue, routes et autoroutes. Vous posez des pavés, des bordures, du mobilier urbain (abribus, bancs publics, …) ou des espaces verts. Une fois le chantier fini, vous êtes fier du résultat dont bénéficieront tous les passants.
Retour à l’aperçu

Ouvrier/ère de voirie

En tant qu’ouvrier/ère de voirie, vous participez à la rénovation et l’amélioration de l’espace public destiné à toutes les formes de mobilité : trottoirs, piétonniers, pistes cyclables, rue, routes et autoroutes. Vous posez des pavés, des bordures, du mobilier urbain (abribus, bancs publics, …) ou des espaces verts. Une fois le chantier fini, vous êtes fier du résultat dont bénéficieront tous les passants.

Dessine-moi une voirie

La base de votre métier c’est de poser les éléments en béton qui vont délimiter les différentes zones de la voirie : bordures , filet d’eau, … (mais aussi tous les accessoires tels que avaloirs, …). A l’intérieur des zones ainsi créées, des collègues viendront couler du béton ou de l’asphalte.

Vous guidez les machines qui manutentionnent les différents éléments préfabriqués, vous les placez en respectant le plan et vous les fixez solidement.

Voiriste ce n’est pas un métier, mais des métiers

En qualité de voiriste , vous aimez travailler en plein air. Vous faites partie d’une petite équipe autonome, très solidaire et qui change fréquemment de lieu de travail. En fonction de vos envies et de vos capacités, vous pourrez évoluer vers des fonctions de chef d’équipe si vous aimez prendre des responsabilité, vers des fonctions de conducteur d’engins ou vers des fonctions plus spécialisées comme le pavage, la pose de canalisation (gaz, eau potable), de câbles (câbles électriques, câbles en fibre optique) et encore bien d’autres.

Si vous aimez quand « cela bouge », devenez voiriste !

Formation

Lors de votre formation, vous apprendrez tout sur :

  • la lecture d’un plan de situation, d’une carte et de dessins de travaux. L’utilisation des instruments de topographie et les méthodes d’implantation
  • la pose d’éléments linéaires (bordures, etc.. ) et des pavés en béton
  • les prescriptions en matière de sécurité.

Tout au long de votre carrière vous pourrez acquérir de nouvelles compétences pour évoluer vers les fonctions qui vous attireront le plus.

Priorité au bien-être

Le voiriste travaille en contact avec de nombreux engins. La vigilance est une priorité. Votre employeur, après une formation, vous autorisera à utiliser des mini engins (mini pelle, mini chargeur, …) qui rendent le métier moins pénible qu’auparavant. Il porte les équipements de protection individuelle (EPI) tels que vêtements de signalisation, gants de protection, protection des genoux, protection des voies respiratoires, chaussures de sécurité, protection auditive, …

Quand on pense au paveur, on pense souvent au travail effectué sur les routes. Or, le métier est bien plus varié puisque cela comprend également les travaux d’aménagement des jardins chez les particuliers (terrasses, allées,…). En tant que paveur, on peut travailler avec des matériaux de différentes tailles et de différentes couleurs pour réaliser des aménagements toujours différents. Ce que j’aime également dans mon métier, c’est de prendre des photos avant le chantier et des photos après. Quand on montre le résultat au client, c’est toujours impressionnant !
Christophe
Paveur

JOSEPH TÉMOIGNE DE SA PASSION POUR LES TRAVAUX DE VOIRIE

  • Avec la collaboration de

Plus d’information sur les métiers ?

CONTACTEZ-NOUS